SONDAGE DISCOURS A LA NATION DU PRESIDENT

Gestion du coronavirus: Des mesures gouvernementales insatisfaisantes.

Dans son discours à la nation le 2 avril 2020, le Président du Faso a annoncé une batterie de mesures socioéconomiques pour permettre aux Burkinabè de faire face à la crise sanitaire. Le Président indique que “l’ensemble de ces mesures nécessite la mobilisation de près de 394 milliards de FCFA, représentant 4,45% de notre Produit Intérieur Brut. Ce montant intègre le plan global de riposte sanitaire qui se chiffre à environ 178 milliards FCFA.”1

Si certains saluent à juste titre ces mesures gouvernementales, beaucoup se montrent très prudents quant aux retombées de celles-ci. Pour la plus grande majorité, c’est le désarroi et l’insatisfaction qui se dégagent.

C’est du reste ce que montre les résultats de ce sondage que nous avons conduit sur les mesures annoncées par le Chef de l’Etat.

Sur 1 723 ayant participé au sondage, 80,8% indiquent ne pas être satisfaits des mesures fiscales et socioéconomiques prises par l’Etat. Loin de se limiter à indiquer leurs insatisfactions, les personnes sondées ont justifié leur position à travers des arguments et formulé des recommandations qui devraient permettre une amélioration de la situation.


Camembert
 

details

En conclusion, la grande majorité trouve que ces mesures ne sont ni adaptées, ni efficaces et ne permettent pas de supporter les restrictions du moment.

Le gouvernement gagnerait par conséquent à mieux calibrer les mesures sociales afin que nul n’y soit exclu. Ces mesures doivent plus profiter aux personnes vulnérables qu’aux nanties, les uniques résidents des villes.


 

Diakonia Burkina Faso

Add new comment

Restricted HTML

  • You can align images (data-align="center"), but also videos, blockquotes, and so on.
  • You can caption images (data-caption="Text"), but also videos, blockquotes, and so on.