Sous le thème « Information et sensibilisation sur le présimètre», La CODEL a organisé entre le 19 juillet et le 02 aout 2019, une série de formations au profit des jeunes leaders de cinq provinces du Burkina. Ces sensibilisations avaient pour objectif global de contribuer à l’information des jeunes sur le suivi des politiques publiques, en vue d’une participation citoyenne active mieux éclairée à la gestion de la cité.

Pour mieux se présenter et contribuer à la connaissance et à l’appropriation du programme présimètre par la population, La Convention des Organisations de la société civile pour l’Observation Domestique des Elections (CODEL) a initié des sorties d’information et de sensibilisation dans cinq (5) provinces du Burkina Faso. Entre le 19 juillet et le 02 Aout 2019, les villes de Fada, Pô, Ouagadougou, Dédougou et Boromo ont successivement accueilli une équipe de la CODEL pour des sensibilisations à l’endroit des jeunes afin de les amener à comprendre et à pourvoir participer de façon active au suivi des politiques publiques mises en œuvre dans leur localité via les technologies de l’information et de la communication. Avec l’accompagnement des relais provinciaux de la CODEL, c’est un peu plus de cent jeunes de différentes régions mobilisés qui ont pris part à ces rencontres et des autorités administratives visitées.

Des visites

Les visites de courtoisies rendues aux différentes autorités avaient pour objectif de signifier la présence de la CODEL dans la région mais également de présenter la structure et le programme présimètre. Chose appréciée par les différents hôtes à l’image de M. Jean Yves BERE, Haut-commissaire de la province du Gourma « Nous nous réjouissons de savoir qu’au delà de la surveillance des élections, vous avez entamé d’autres volets tel le suivi citoyen des politiques publiques…Effectivement le présimètre à travers l’émission dialogue citoyen et les autres actions menées représente un outil essentiel de renforcement de la démocratie dans notre pays. Merci d’être venu dans la région de l’est en dépit de la situation sécuritaire» a-t-il dit. Dans le même sens, Le maire adjoint de la ville de Dédougou M. Amadou ZON à remercié la délégation pour la visite et l’engagement de la CODEL en ces termes « …Ne pas avoir de langue de bois est très important pour la consolidation de la démocratie…merci de travailler à ce que tout le monde soit dans cette dynamique car le citoyen tout comme l’autorité, chacun doit mettre sa main dans la pâte ». Quand a M. Ram Joseph KAFANDO le Haut-commissaire de la province du Nahouri il promet d’approfondir la réflexion avec les jeunes après le passage de la CODEL « … Personnellement, je prendrai la liste des participants pour échanger ultérieurement avec eux et comprendre quelle est leur appréciation des engagements suivis par le présimètre et leur niveau de réalisation dans notre province » a-t-il dit.

De la présentation du présimètre

Dans les provinces, après les visites aux autorités administratives, des rencontres avec des jeunes leaders ont été organisées pour échanger sur le présimètre en tant que programme et plateforme de veille citoyenne. Ce sont un peu plus de cent jeunes, filles et garçons qui ont pris part à ces rencontres dans les cinq provinces concernées. De façon générale, les rencontres avec les jeunes ont servi à leur présenter la CODEL et le programme présimètre avant de les expliquer comment utiliser la plateforme ‘’Présimètre.bf’’ afin de s’organiser pour s’enregistrer et participer avec responsabilité aux efforts de développement de leur province.

De façon concrète, la présentation de la plateforme numérique Présimètre.bf comme programme de redevabilité politique et socio-économique qui s’appuie sur le monitoring citoyen des politiques publiques a travers les technologies de l´information et de la communication a permis aux jeunes de :

 

  1. découvrir la plateforme ;
  2. prendre connaissance des engagements et leur niveau de réalisation ;
  3. connaitre les différentes rubriques ;
  4. connaitre les OSC partenaires au présimètre ;
  5. télécharger l’application mobile ;
  6. savoir comment s’inscrire et interagir sur la plateforme ;
  7. faire des cas pratiques ;
  8. découvrir l’innovation «Moi citoyen ».

 

Des échanges fructueux ont été effectués à la suite des présentations. Les participants ont intervenus notamment sur l’importance de la plateforme, l’appréciation des engagements pris et leur niveau de réalisation, la « situation room » de la CODEL, comment faire du suivi citoyen des politiques publiques, l’émission dialogue citoyen… Dans leur ensemble, ils ont pris l’engament de faire bon usage de cette formation et de sensibiliser à leur tour leurs camarades sur la plateforme.

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
Date publication