Les populations invitées à payer les taxes.

Sous la présidence du Maire Kadidja TRAORE, les membres du cadre de concertation communale se sont réunis le 18 juillet 2019 à la Mairie de Gourcy. La cohésion sociale, la gestion des conflits et la collaboration FDS populations étaient au centre des échanges.

La mairie de Gourcy a tenu son premier cadre de concertation de l’année 2019. A l’entame de la session Mme le maire a d’abord remercié AMR et ses partenaires qui ont permis la tenue du cadre par leur soutien technique et financier. Ensuite nous avons assisté à la présentation de l’ordre du jour qui portait sur une présentation sur la cohésion sociale, la gestion des conflits etla collaboration FDS populations.

Au cours de cette communication le conférencier est revenu sur les fondamentaux de la gouvernance locale, le développement participatif et la participation citoyenne gage de cohésion et de paix. Ainsi le communicateur Bissiri Issoufou a échanger avec les leaders communautaires notamment les présidents CVD, les chefs de services techniques ainsi que les chefs de service interne de la mairie de Gourcy. Les échanges ont porté sur la question de la résilience, la cohésion sociale, et la transformation des conflits en opportunité pour une paix durable et le développement local. Cette communication a permis aux participants de comprendre comment les conflits naissent, évoluent et comment on peut s’y prendre pour aller vers la résolution ou la transformation des conflits en opportunité. « Lorsque les principes de la gouvernance ne sont pas respectés, lorsqu’il n’y pas de transparence dans la gestion, il va de soi que les gens se sentent frustrer et cela pourrait créer des conflits donc il faut travailler véritablement à renforcer la résilience des populations pour qu’elles ne tombent pas dans l’erreur pour se retrouver dans une situation de conflit » a soutenu le communicateur.

Après cette communication le Commissaire Central de Police (CCP) de Gourcy a animé un thème sur la collaboration entre la population et les FDS. Pour lui la lutte contre l’insécurité est une affaire de tous et pour booster cette collaboration le commissariat de police a initié des actions de communications à savoir la participation à des émissions radios, des visites de courtoisies etc. Pour terminer son allocution le CCP a invité tous les acteurs à s’engager pour une lutte efficace contre l’insécurité et à être des relais auprès de leurs pairs.

Deux autres thèmes ont été abordés à savoir la situation de la campagne agricole et l’analyse des résultats scolaires. Concernant les résultats scolaires, les conclusions sont insatisfaisantes. Cela pourrait s’expliquer par les grèves des acteurs de l’éducation, l’insécurité, les affectations des enseignants et l’introduction de programmes qui limite les questions à choix multiples. Pour rehausser le niveau de l’enseignement des recommandations ont été faites à savoir : sensibilisation des APE sur la supervision des actions des enseignants, réunir les inspecteurs et les enseignants pour analyser les résultats scolaires, offrir aux enseignants des habitations dans leur zone d’affectation, l’interdiction de la vente de jus dans les écoles.

En conclusion Mme le maire a fait un plaidoyer sur la participation citoyenne à travers le paiement des taxes communales qui est l’une des actions salvatrices pour le bon fonctionnement de la commune.

 

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
Date publication