45 Vues

Cet engagement est reflété dans le programme du Candidat Roch, le PNDES et dans la déclaration de politique général du Premier Ministre Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE du 18 février 2019. Toutefois, la cible de 79% d’accès à l’eau en 2020 inscrite dans le PNDES n’est pas conforme à l’engagement de « corvée zéro » qui correspondrait à 100% de taux d’accès promis par le Président pour l’horizon 2020.

Au cours de notre rencontre avec des responsables du ministère en charge de la question de l’eau et de l’assainissement en novembre 2018, les autorités ont tenu à préciser que les prévisions du PNDES ont été revues pour les aligner avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) qui prévoient l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030. Pour ce faire, la cible prévue dans les politiques publiques prioritaires au niveau national serait désormais de de parvenir à 79% de taux d’accès à l’eau potable en 2020 avec comme objectif de « réduire la pénibilité dans l’accès à l’eau potable ».

Selon des informations collectées auprès du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement en fin décembre 2018, en milieu rural, le taux d’accès à l’eau potable est passé de 66,2% en 2017 à 67,3% en 2018 soit une progression de 1,1 point. La cible fixée à 66,7% est atteinte. Cette progression a permis de desservir 431 541 personnes additionnelles. Au total 9 580 614 personnes sont desservies sur une population de 14 235 914 personnes en milieu rural. En milieu urbain, le taux d’accès à l’eau potable en 2018 est de 91,1% soit une baisse de 0,6 point par rapport à celui de 2017 qui était de 91,7%. La cible fixée à 95% n’est pas atteinte. La population additionnelle desservie en eau potable en 2018 est de 201 654 personnes. La cible « Nombre de personnes additionnelles desservies en milieu péri-urbain» qui est de 55 000 personnes, est atteinte.

Au total 5 137 058 personnes sont desservies sur une population de 5 640 516 personnes.

Ainsi, en 2018, au niveau national, la population additionnelle desservie est 633 195 personnes. La population desservie est de 14 717 672 personnes sur une population totale de 19 876 430 personnes soit un taux national d’accès à l’eau potable de 74,0% contre 73,4% en 2017. La cible annuelle fixée à 74,8% n’est donc pas atteinte.

Le taux d’accès est alors passé de 66,2% en 2017 à 67,3% en 2018, soit une progression de 1,1 point. Au total 9 580 614 personnes sont desservies sur une population de 14 235 914 personnes en milieu rural. Cette faible progression du taux d’accès s’explique entre autres par l’accroissement annuel de la population et l’absence de ciblage de certains acteurs. Elle a néanmoins permis d’atteindre la performance de 66,7% retenue comme cible en 2018.

Le taux d’accès présente cependant des grandes disparités au niveau des régions avec un écart de 37,9 points entre les deux extrêmes. Cela indique particulièrement un besoin d’accroître les investissements dans les régions ayant un taux d’accès est inférieur au taux d’accès de 67,3% en milieu rural en vue de réaliser l’équité et le développement harmonieux des régions.

Le taux d’accès à l’eau potable en milieu urbain en 2018 est de 91,1%.

Toutefois, sur le plan national, le taux d’accès à l’eau potable est de 74%.

On note toutefois, que la cible du Gouvernement pour 2018 était de 76,5% selon les prévisions du PNDES alors que les informations du Ministère de l’Eau et l’Assainissement indique comme cible 74,8%. Dans tous les cas, aucune des cibles prévues (76,5% et 74,8%) n’a été atteinte.  Si l’on considère la progression actuelle dans la réalisation (qui est de 1,1 point), il serait difficile d’atteindre les 79% tel que prévu au PNDES si les efforts ne sont pas soutenus. On semble surtout être loin de réaliser l’objectif corvée zéro qui voudrait signifier l’engagement de 100% de taux d’accès en 2020. Par ailleurs, il est essentiel pour les autorités de s’assurer que leurs efforts à réaliser l’engagement en matière d’accès à l’eau potable est conforme aux exigences de qualité des ouvrages et de l’eau qui est et sera fournie aux populations.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 08-2019