13 Vues

Cet engagement est reflété dans le programme du Candidat Roch, le PNDES et dans la déclaration de politique général du Premier Ministre Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE du 18 février 2019. Toutefois, la cible de 79% d’accès à l’eau en 2020 inscrite dans le PNDES n’est pas conforme à l’engagement de « corvée zéro » qui correspondrait à 100% de taux d’accès promis par le Président pour l’horizon 2020.

Au cours de notre rencontre avec des responsables du ministère en charge de la question de l’eau et de l’assainissement en novembre 2018, les autorités ont tenu à préciser que les prévisions du PNDES ont été revues pour les aligner avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) qui prévoient l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030. Pour ce faire, la cible prévue dans les politiques publiques prioritaires au niveau national serait désormais de de parvenir à 79% de taux d’accès à l’eau potable en 2020 avec comme objectif de « réduire la pénibilité dans l’accès à l’eau potable ».

Selon des informations collectées auprès du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement en fin septembre 2018, le taux d’accès à l’eau potable était de 48,47%. La cible du Gouvernement pour 2018 est de 76,5% selon les prévisions du PNDES. Cette cible de 76,5% n’a pas été atteint à la fin de l’année 2018. Si l’on considère la progression actuelle dans la réalisation de l’objectif corvée zéro, on semble être loin de réaliser l’engagement de 100% de taux d’accès en 2020.  De plus, si les efforts ne sont pas soutenus, même la cible de 79% ne sera pas atteinte.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 03-2019